La distillerie collective © Mathieu Rousseau

La distillerie collective

présentation

La distillerie collective n'est ni une compagnie de danse, ni un groupe d’expérimentation sonore, ni un collectif de recherche pluridisciplinaire. La distillerie collective est plutôt une compagnie de danse, et un groupe d’expérimentation sonore, et un collectif de recherche pluridisciplinaire.
La distillerie collective conçoit des actions performatives en puisant dans sa culture polymorphe, imprégnée de rock 90's, de minimalisme, de modernisme et de post-modernisme, d’improvisation libre, de formes expérimentales, etc.
Fondée en janvier 2013 par Marie Cambois, Jean-Philippe Gross et Hugo Roussel, La distillerie collective se compose également de Ghislaine Chognot (présidente), Amandine Chauvelot (administratrice) et Philippe Colin (régisseur).

Informations

La distillerie collective
c/o MJC Lillebonne Saint Epvre, 14 rue du Cheval Blanc, 54000 Nancy
Siret : 433 857 547 00023 • Licence : 2-1064950 • Naf : 9001Z
Email : contact[at]ladistilleriecollective.org

équipe

Marie Cambois
Chorégraphe, danseuse
contact  /  site
En tant qu’interprète ou meneuse de projet, Marie Cambois apprécie les formes transdisciplinaires où chacun agit avec son propre médium au sein d’une recherche commune, qu’elle soit improvisée ou composée. Depuis quinze ans, elle collabore avec des musiciens tels que David Chiesa, Hugo Roussel (Black Drop) et Bruno Fleurence (Brumassel), Antoine Arlot (Swedish Suicide Impulse), Aude Romary (Havre), Jean-Philippe Gross (We killed a cheerleader), etc. Aujourd’hui, sa recherche se concentre essentiellement sur les points de convergence du mouvement et du son, parmi lesquels l’abstraction, mais aussi l’impossible abstraction du mouvement activé par un corps, forcément figuratif de l’être humain.
D’abord formatrice pour le Diplôme d’État de professeur de danse contemporaine (1996-2004) et directrice artistique de la compagnie Mille Failles (2000-2007), Marie Cambois est depuis 2013 membre cofondatrice de La distillerie collective.

Jean-Philippe Gross
Musicien, compositeur
contact  /  site
Né en 1979. Formation musicale autodidacte débutée en 1994 par les percussions. En 1998 il se tourne vers l’utilisation d’outils électroniques. Il collabore régulièrement avec Xavier Charles, Clare Cooper, Jérôme Noetinger, Lionel Marchetti, Franz Hautzinger, Will Guthrie, Jean-Luc Guionnet, John Hegre, Jazkamer. Il travaille pour la danse avec la chorégraphe Marie Cambois We killed a cheerleader et pour le théâtre avec Gaël Leveugle et Léa Drouet. Programmateur au sein de l’association Fragment à Metz, d’octobre 2001 à juin 2009.

Hugo Roussel
Designer, musicien, plasticien
contact  /  site  /  site
Parallèlement à son activité de designer graphique, Hugo Roussel développe depuis 1996 différents projets en lien avec la musique expérimentale (Brussel, Black Drop…), l’installation sonore ou typographique (Musique pour 30 pédales, Pièce pour Dominique, Sentences…) ou le dessin sous divers pseudonymes (Pandabold, Puncake…). Il est également cofondateur du label Pricilia:records (1996-2005), des sessions Musique pour 30 chaises (2001-2017) liées au festival Musique Action de Vandœuvre, de La distillerie collective, et de diverses structures éphémères de micro-édition. Il a collaboré, de façon régulière ou ponctuelle, avec différents artistes tels que Marie Cambois, Bruno Fleurence, Gaëlle Rouard, Anthony Laguerre, Romain Henry, Steve Gander, Ana Ban, Jean-Philippe Gross, Toshimaru Nakamura, Fred Nogray, Camille Mutel, Masafumi Ezaki, Michel Doneda, Norman d. Mayer, Sophie Agnel, Alexandre Bellenger…

Ghislaine Chognot
Présidente, médiatrice culturelle
contact
Après un cursus en arts appliqués, elle complète sa formation à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Nancy dont elle sort diplômée en 1999. Souhaitant relier et favoriser des passages entre arts, culture et individus, elle prépare le CAPES Arts Plastiques et exerce à partir de 2000 les fonctions de médiatrice culturelle au sein du service éducatif du musée des beaux-arts et du musée de l'École de Nancy. En octobre 2011, elle intègre le service des publics des musées nancéiens en tant que chargée des animations, de la conception et l’exécution des outils pédagogiques. Outre ses fonctions de présidente, elle développe des concepts de médiation inhérents aux pièces créées par La distillerie collective et s’attache ainsi à encourager l’émergence de confrontations et de rencontres efficaces sur le plan artistique et culturel.

Amandine Chauvelot
Administratrice
contact
Elle est passionnée de chiffres depuis sa tendre enfance, tous ses jouets se composaient de numéros. À 12 mois elle sait déjà compter jusqu'à 10 ! Elle décide de suivre des études au plus près des nombres. Elle obtient un bac Sciences et Techniques de la Gestion option Comptabilité et Finances des Entreprises. Elle poursuit son chemin sur les traces d'Arthur Rimbaud et dégote son DUT Gestion Administrative et Commerciale option culturelle. Enfin son aventure l'emmène au coeur de la Banane Bleue pour se spécialiser en licence professionnelle Administration et Gestion des Entreprises Culturelles.

Phil Colin
Régisseur
contact
Après 13 années passées en tant que technicien polyvalent au sein du Centre Culturel André Malraux, Scène nationale de Vandœuvre, Phil Colin décide de se retirer afin de suivre en tant que régisseur plusieurs compagnies comme la Cie Tout Va Bien (La joueuse de Go, Le Non de Klara, Noces), la Machoire 36 (Dieu git dans les détails), les Caravanes, Ultima Necat (Chutes), et aujourd’hui La distillerie collective. Il collabore également en tant que régisseur lumière avec l’Escabelle sur Le Tribun ainsi qu’avec l’Astragale sur ME109.